L\'atmosphère à l\'Université de Ouagadougou

ON EN PARLE : Les étudiants opposent une résistance à la fermeture des cités

Suite aux douloureux événements survenus à Koudougou et au grand mouvement de protestation qui a touché les universités, le gouvernement a décidé hier de la fermeture de toutes les universités publiques du Burkina ainsi que de toutes les œuvres sociales qui accompagnent les activités académiques.

Hier dans l’après-midi, les étudiants ont été sommés de libérer toutes les cités universitaires. Ceux-ci ont opposé leur refus à cette décision. En tous cas, jusqu’à 20h hier, les étudiants de la cité de la Patte d’Oie étaient toujours sur les lieux, attendant de voir, selon eux, celui qui viendra les obliger à partir.



15/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres