L\'atmosphère à l\'Université de Ouagadougou

Grève à l’Université de Ouagadougou: des étudiants réclament la suspension du système LMD

Les trois premières promotions du département de géographie de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso, ont abandonné ce lundi 5 septembre 2011 les amphithéâtres pour protester contre «l’application anarchique» du système LMD (Licence, Master, Doctorat). Ils ont décidé de boycotter les cours jusqu’à la satisfaction totale de leur doléance.

 

 

«Nous sommes en grève, parce que nous ne comprenons plus rien dans l’application du système LMD. Les autorités nous avaient expliqué que le LMD concernait seulement les étudiants de la première année, mais nous avons constaté depuis la rentrée qu’il est aussi appliqué aux étudiants de la deuxième et de la troisième année», a indiqué le porte parole des grévistes, Adama Romba. A en croire celui-ci, les étudiants ont pris langue à diverses reprises avec leur chef de département pour résoudre ce problème mais n’ont pas obtenu satisfaction. «Nous avons également contacté l’Association nationale des étudiants burkinabè (Aneb), mais cette structure traine toujours les pieds pour entamer la lutte, c’est pourquoi nous avons décidé de prendre les choses en main», a indiqué Daouda Traoré, étudiant en 3ème année de géographie. Les étudiants ont donc pris, tour à tour, d’assaut la devanture des bureaux du directeur de l’UFR/SH, du coordonnateur du système LMD de l’UFR  et du chef de département de géographie. «Au départ nous avons demandé des reformes du système LMD, mais à présent, ce que nous voulons, c’est sa suspension pure et simple en deuxième et troisième années de géographie», a expliqué Adama Romba.


Le Dr Lassiné Yaméogo, qui assure l’intérim du chef de département,  a affirmé ignorer les différentes tractations que les étudiants disent avoir déjà eues avec le chef de département. «Je comprends, au regard de votre mobilisation de ce matin, que vous êtes vraiment réticents à l’application de ce système en deuxième et troisième année», a cependant reconnu M. Yaméogo qui a promis de faire de son mieux, pour que ce problème soit résolu.  «Je serai votre porte parole auprès de l’administration», a-t-il signifié.
Les étudiants estiment que la géographie est le seul département qui a basculé toutes ses promotions dans le système LMD et se disent déterminés à mener la lutte jusqu’au bout pour la satisfaction de leurs revendications. Quant aux autorités, elles disent avoir pris bonne note et sont en concertation pour trouver des solutions idoines à ce problème. En attendant les étudiants ont suspendu les cours et disent ne plus être prêts à les reprendre, tant qu’ils n’auront pas eu gain de cause.

Inoussa Ouédraogo  | Fasozine



09/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres