L\'atmosphère à l\'Université de Ouagadougou

Cité Kossodo : « Joseph Paré promet de dédommager les sinistrés »

Le ministre en charge de l'Enseignement supérieur, Joseph Paré, aurait promis de dédommager les étudiants sinistrés de la cité universitaire de Kossodo, suite au sit-in qu'ils ont organisés ce lundi 12 juillet 2010 devant la direction du Centre national des œuvres universitaires (Cenou). Trois responsables du Cenou avaient été séquestrés par les étudiants pendant cette manifestation.

Après un tête-à-tête avec le ministre en charge de l'Enseignement supérieur, Joseph Paré, qui a reçu une délégation d'étudiants le jour de la manifestation, une solution aurait été trouvée. Un des délégués de cette cité universitaire joint au téléphone assure que « M Paré a décidé de prendre en charge le dédommagement des sinistrés ». Mais les étudiants restent sur leurs gardes et menacent « de reprendre les armes » si d'ici le 19 juillet prochain, rien n'est fait. « Nous convoquerons une assemblée générale pour décider de la conduite à tenir », disent-ils.

En rappel, tout a commencé le dimanche 13 juin dernier, quand des sapeurs-pompiers ont voulu simuler un incendie dans une des chambres de la cité universitaire de Kossodo, à la demande des responsables des Services de sécurité universitaire (SSU). Cette simulation tournera malheureusement à la réalité, puisque la chambre 3 du couloir 7 prendra feu et brûlera littéralement, au grand dam de ses occupants. Suite à l'incendie, les responsables des œuvres universitaires, selon les étudiants, avaient promis un dédommagement aux sinistrés. Et c'est parce que ce dédommagement tardait à venir que le locataires de la cité ont manifesté lundi.


Noussa Ouédraogo (Stagiaire)/Fasozine

 



14/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres