L\'atmosphère à l\'Université de Ouagadougou

Université de Ouagadougou: Chassés des cités, les étudiants s’en prennent à des véhicules de l’État

DSC_2395.jpg
Le bras de fer qui oppose les étudiants de l'université de Ouagadougou aux autorités administratives a tourné à l'affrontement ce jeudi 01 Août.
Chassés des cités, les étudiants s’en sont pris à des véhicules de l’État dont un certain nombre est parti en fumée.

Dans les quartiers de la ville abritant des cités universitaires, Kossodo, Patte d’Oie et Gounghin, mais aussi dans les environs de l’Universités de Ouagadougou, les usagers des voies ont pu s’en rendre compte: des pneus et même des véhicules brûlés sur la voies, une épaisse fumée noire dans le ciel et une forte odeur de gaz lacrymogènes.

Pour cause, dans l’après midi la police est venue sur les sites d'hébergement des étudiants, pour les déloger à coup de gaz lacrymogène. Il s’en est suivi un affrontement entre étudiants et  force de l’ordre. Résultats, des quartiers enveloppés par une épaisse fumée noire.

DSC_2429.jpg
A Kossodo, quartier qui abrite la plus grande cité universitaire, des centaines d'étudiants chassés des cités universitaires ont choisi de passer la nuit à la place de l’Union Africaine, à un rond-point juste à l’entrée de la ville. Ils seront finalement déguerpis par dispersés par les CRS.

En rappel, les autorités ont décidé d’arrêter les services des œuvres universitaires pour les vacances, une décision qui provoque la colère des étudiants, qui la trouvent injuste et tombée sans avertissement. Pour manifester leur désapprobation, ils avaient saisi 18 véhicules à la Patte d’Oie, dans la matinée du jeudi.



02/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres